Définition de la méthanisation

Le biogaz : une réelle opportunité pour la transition énergétique

Qu'est-ce que la méthanisation ? Il s'agit d'un processus naturel, en l'absence d'oxygène, de dégradation de déchets organiques (solides ou liquides) se transformant en biogaz. La méthanisation produit, ainsi, du méthane qui par combustion produit de l'énergie thermique ou électrique en valorisant le biogaz. La méthanisation permet de traiter des rejets variés : eaux usées, boues des stations d'épuration, substrats agricoles (déjections animales, déchets maraîchers et céréaliers, résidus de cultures, cultures dérobées...), substrats agro-industriels (déchets de laiterie, déchets d'abattoir, résidus de GMS, déchets de vinification...), déchets de collectivités (déchets de marché, déchets verts, déchets de restauration collective, part fermentescible des ordures ménagères...).

Le biogaz est un gisement, dans le monde, comparable à la consommation annuelle de gaz fossile soit 1 800 Mtep/an (source : ADEME). Bien sûr, cette ressource étant dispersée, le potentiel énergétique du biogaz est moindre, soit 100 à 300 Mtep/an. Aujourd'hui, moins d'1% de ce potentiel est exploité alors que la filière méthanisation est un atout de la transition énergétique pour les territoires. Le biogaz est issu d'une ressource renouvelable qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de valoriser nos déchets, de produire du fertilisant tout en créant de l'énergie qui est réinjectée dans le réseau.

Début 2016, 439 unités de méthanisation étaient en fonctionnement pour la filière biogaz agricole et territoriale. En septembre 2014, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, annonçait un objectif de 1 500 méthaniseurs à 3 ans. Les objectifs sont ambitieux, le potentiel présent et c'est pour cela qu'Arkolia Energies a développé sa technologie Arkométha avec ses 5 brevets de méthanisation soutenus par l'ADEME.

Infographie sur les économies des gaz à effet de serre (GES) en agriculture

Clients potentiels en biogaz

Agriculteurs, agro-industriels ou collectivités locales

Vous désirez tirer profit de la quantité de vos déchets organiques, améliorer votre empreinte carbone et vous êtes intéressés par la construction d’une centrale biogaz…

Arkolia Energies a fait du biogaz un axe majeur de son développement en investissant d’importants moyens R&D dans sa propre technologie de méthanisation. Pionnier dans son domaine, Arkolia Energies demeure un partenaire de premier choix pour vous accompagner dans votre projet en méthanisation depuis l’étude de faisabilité jusqu’à l’exploitation et l’optimisation de votre méthaniseur.

Vous souhaitez étudier le potentiel énergétique de vos déchets, contactez-nous, nous analyserons votre demande et établirons une étude personnalisée : formulaire de contact.

Méthanisation : principe & technologies

Le biogaz est un gaz combustible issu du processus de méthanisation consistant à dégrader la matière organique en conditions anaérobies dans de grandes cuves étanches appelées digesteurs. A la fin du processus, il en ressort un digestat, produit très riche en éléments organiques, qui peut être valorisé comme fertilisant sur des terrains agricoles. 

Pour répondre au mieux aux besoins du marché, Arkolia Energies a sélectionné deux technologies  bi-phase de méthanisation reconnues et éprouvées sur le terrain. A côté du procédé allemand bi-phase, le procédé Arkométha, directement issu des laboratoires de la société Arkolia Energies, offre des avantages à la fois en termes d’énergie et d’ergonomie.

Procédé liquide

  •  Bi-phase
  •  Matière infiniment mélangée (voie humide)
  •  Nombreux retours d'expérience

Procédé Arkométha

  •  Bi-phase
  •  Matière épaisse (voie sèche continue)
  •  Rupture technologique avec des performances optimisées

La garantie Arkolia Energies

Arkolia Energies a fait le choix de posséder un laboratoire interne. Cette logique permet :

  • De définir le dimensionnement de chaque projet au plus juste grâce à une connaissance précise des caractéristiques des substrats.
  • D'assurer un suivi bio-chimique précis de chaque centrale permettant d'optimiser et de stabiliser la production de biogaz de l'installation.
  • De garantir la production de l'installation dans la mesure du respect de la qualité et de la quantité des intrants initialement prévus et de la souscription au contrat de maintenance d'Arkolia Energies.

Bien penser son projet de méthanisation

Avant de se lancer dans un projet de méthanisation, il faut absolument effectuer et passer du temps sur votre pré-projet afin de bien aborder les enjeux techniques, règlementaires, fiscaux et juridiques. De plus pour sécuriser le tout, il y a quelques pièges à éviter :

  • Etudier le pouvoir méthanogène des intrants et définir un plan d'approvisionnement pérenne.
  • Etudier, en amont, l'utilisation de la chaleur produite dans le cogénérateur.
  • Maîtriser les aspects réglementaires et financiers.

 

Retrouvez toutes nos vidéos